Samedi 21 Octobre 2017

L'actualité sportive

Retrouvez régulièrement l'actualité sportive et les performances des sportifs entraînés par Sport Entraînement Santé.

10 aout 2008 : Championnat du Monde longue distance de duathlon

Très belle septième place de Pascal Schuler aux championnats du Monde longue distance de duathlon à Geel en Belgique.
Après sa belle troisième place aux championnats de France en élite inattendue pour certains mais que beaucoup n'attendaient plus, l'ancien athlète de Sport Entraînement Santé confirme qu'il fait partie des meilleurs mondiaux de son sport.

Mes plus sincères félicitations à toi, Pascal

Championnat du Monde longue distance de duathlon

27 juillet 2008 : Championnat de France D2

Ce week-end, les triathlètes du FAST Guebwiller avaient rendez-vous au lac des Settons, dans le Morvan (58) afin de disputer la 3e et avant-dernière étape des championnats de France de division 2 de triathlon. L’enjeu était important, étant donnés les résultats moyens obtenus lors de l’étape précédente à Pierrelatte il y a 3 semaines. L’équipe était donc gonflée à bloc, soucieuse de montrer aux autres concurrents que le FAST Guebwiller, bien qu’etiquetté plus petit budget de D2, avait sa place parmi l’élite.

Le parcours, sur format sprint (750m de natation, 20km de vélo, 5km de course a pied), n’offrait pas de difficultés particulières et la course fut très rapide, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. L’équipe féminine du FAST, composée de filles ne dépassant pas les 22 printemps, réalise une course plus qu’honorable et termine à la 8e place. Marie-Clémence Prat, en progrès constants, atteint pour la première fois le top 5. Les juniors Nathalia Luthringer et Lucile Ottolini terminent respectivement 33 et 35e, alors que jouant de malchance, Anne-Sophie Goetz abandonne suite à une crevaison à vélo.

Du coté des hommes, le bilan est aussi positif. Alors qu’ils frôlaient la relégation après la 2e étape, les Fastiens redressent la barre grâce à un très bel esprit d’équipe. Yannick Bordeaux, en bon capitaine, a montré la voie en terminant 25e, suivi par Florian Phan, 30e, Joseph Lampe, 51e et Olivier Oesterlé 53e. A noter également la prometteuse 76e place du junior Guillaume Pasquiers pour ses premiers pas dans le circuit. Au final, les garçons terminent 10e de l’étape, ce qui leur vaut de remonter à la 14e place au classement général, et de voir s’éloigner la menace de relégation en D3.

Pour la dernière étape, les Fastiens iront fouler les terres bretonnes : rendez-vous est pris à Betton, en Ile-et Vilaine (35) le 13 septembre prochain, sur un parcours où les Fastiens ont déjà connu la réussite en D3.

L'ASPTT Strasbourg etait aussi du deplacement, Jérémie Sanchiz fini 70è de la course.

Championnat de France D2

18 juillet 2008 : Crise ouverte entre medecins et entraîneurs

Lu dans “Le quotidien du medecin” cet article interessant sur la situation actuelle des conditions d’exercice des medecins dans certaines selections nationales.

Médecin des équipes de France d’athlétisme, le Dr Philippe Deymié n’a pas resisté aux attaques portées contre lui par voie de presse. Malgré le soutien officiel des dirigeants federaux, il demissionne, suite aux critiques incessantes de certains athlètes, relayées dans les quotidiens, concernant ses diagnostics.
“…dans un contexte tendu où le secret medical nous interdit de nous defendre, j’ai choisi, non sans courage, de tirer toutes les conséquences de la situation. Sans la confiance des sportifs, le medecin d’équipe n’est pas en mesure de faire son travail. C’est tout le staff medical, medecins et kinés reunis, qui risquait d’être compromis dans la polémique.”

S’ajoute à celà la menace d’independance d’exercice. “cette independence qui nous est expréssement garantie dans nos contrats est régulièrement mise à mal par les Directeurs Techniques Nationaux. Plutôt que d’être des medecins performants, nous sommes contraints à agir comme des médecins de la performance. C’est évidemment un rôle limite et très ambigu. Alors que notre priorité doit être la sauvegarde de la santé de l’athlète, en lui évitant des contre performances, les DTN nous utilise dans une logique de gagne à tout prix. Au lieu de prescrire un repos après une lésion articulaire, nous sommes par exemple appelés à “infiltrer” le sportif dès le lendemain de l’accident. De même, nous devons contribuer à l’exécution de programmes d’entraînement qui sont en fait des surentraînements médicalement dangeureux.”

D’autres federations sportives connaissent les mêmes maux, rappelons-nous de la mise en cause publique de l’encadrement medical des Bleus concernant la blessure à la cuisse de Patrick Vieira ou la negligence dont aurait été victime Lilian Thuram par rapport à sa malformation cardiaque.
Au CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français),le Dr Vrillac tient à apporter son soutient en rappelant “qu’en cas d’échec, le medecin d’équipe devient le coupable ideal.”

Un appel au ministre de la Santé Roselyne Bachelot a été formulé par le Dr Denys Barrault , président du Syndicat national des medecins du sport expliquant “qu’actuellement nous ne sommes plus en mesure d’exercer notre mission au service de la santé des sportifs. Le ministère doit intervenir pour remettre chacun à sa place et dans son rôle.”
Selon lui, d’autres defections pourraient venir avant le debut des JO le 8 août.

Extraits de l’article de Ch. Delahaye, Le quotidien du medecin, n° 8405, 18/07/08

Position difficile à tenir pour des medecins federaux, ce qui me fait bondir, c’est l’incitation à prescrire des infiltrations à ces athlètes et soutenir les entraîneurs dans leurs programmes d’entraînements apparemment trop lourds. Je rappelle qu’une planification judicieuse des charges d’entraînements est le meilleur moyen d’observer une progression raisonnable, que les signaux d’alerte comme la douleur necessittent d’être à l’écoute de son corps et reduire sa charge de travail est le meilleur moyen de ne pas se blesser.

19 juillet 2008 : Nocturne du Hans

en pleine préparation pour la 3è manche de D2, Yannick termine à la 14è place en 42'31 de la nocturne du Hans à Obernai

Nocturne du Hans

5 juillet 2008 : Ronde des Bucherons de Schirhein

Vous étiez plus d'une centaine à venir nous rendre visite sur le stand de Sport Entraînement Santé et bénéficier de conseils d'entraînement et de prévention cardio-vasculaire.
Les ateliers ont connus un grand succès avant et après les courses, notamment la prise de poids , la mesure de la glycémie ou de la tension artérielle.

PAGE 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27